Communauté de Communes  Les Sorgues du Comtat

340, Boulevard d’Avignon CS 6075 - 84 170 Monteux - 04 90 61 15 50

Ouverture  du lundi au vendredi  de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h

FAQ2

 

 

 

 

 

 

 

Foire aux questions : Tri sélectif

 

Certaines hésitations, incompréhensions, ou mauvaises habitudes persistent concernant le tri des déchets, en quelques questions-réponses, voici des informations, trucs ou astuces, pour se réconcilier avec certaines bonnes pratiques en matière de préservation de l'environnement et de cadre de vie...

Question : Où doit-on jeter les pots de yaourt en plastique ?
Réponse : Avec les déchets ménagers ! Les pots de yaourt, de crème fraîche, de fromage blanc mais aussi les boites d’œufs en plastique ne sont recyclés en France que de façon très marginale. Ils sont trop petits, trop légers, ou trop souillés et ne contiennent pas suffisamment de matière valorisable.

Question : Dois-je nettoyer les emballages avant de les trier ?
Réponse : Non ! il n’est pas nécessaire de laver les emballages. Le tri ne doit pas engendrer le gaspillage de ressources naturelles comme l'eau. Il suffit de bien les vider de leur contenu.

Question : Est-ce que les bouteilles d’huile se recyclent ?
Réponse : Bien entendu. En verre ou en plastique, les bouteilles d’huile se recyclent : container à verre pour celles en verre et sac jaune pour celles en plastiques. Il en est de même pour les flacons de ketchup, mayonnaise, vinaigrette… Pensez juste à bien les vider !

Question : Que signifie le logo « point vert » ?
Réponse : Attention ! Cela ne signifie pas que l’emballage est recyclable mais que le producteur du produit emballé sur lequel est imprimé le logo adhère au dispositif de valorisation des emballages. Les contributions versées permettent de soutenir les collectivités dans la mise en place et le fonctionnement du tri sélectif.

Question : Pourquoi les sacs jaunes sont numérotés (Pour les habitants d'Althen, Monetux et Pernes) ?
Réponse : 
C'est pour pouvoir identifier les utilisateurs mal informés ou non respectueux des consignes que les sacs jaunes sont numérotés.

Question : Que faire des médicaments non utilisés ?
Réponse : Apportez-les à la pharmacie ! Les produits pharmaceutiques, biologiquement actifs, peuvent induire des effets secondaires non souhaités dans l’environnement et ne doivent donc pas être jetés à la poubelle, ni dans l’évier ou les toilettes. Le bon réflexe est de les rapporter dans leur emballage à votre pharmacien pour qu’ils soient éliminés sans risque écologique avec une valorisation énergétique. 19 200 tonnes de Médicaments Non Utilisés (MNU) sont ainsi collectés chaque année en France. C’est l’association Cyclamed qui est chargée de la collecte de ces MNU, périmés ou non, sous toutes leurs formes (comprimés, gélules, sirops, aérosols…), avec leurs emballages. En revanche, ne sont pas concernés parapharmacie (produits de beauté, compléments alimentaires…), produits chimiques (alcool…), produits vétérinaires, seringues et aiguilles usagés, ou emballages vides.

Question : Quand peut-on brûler ses déchets verts ?
Réponse : Jamais, c'est interdit ! Bien que les habitudes soient tenaces, cette pratique est interdite par la loi depuis 2011, notamment pour limiter les émissions de particules et gaz polluants. En effet, brûler 50 kg de végétaux émet autant de poussières que 18 000 km parcourus avec une voiture essence ! Solutions alternatives, le paillage et le compostage domestique, ou encore les déchetteries intercommunales, gratuites pour tous les particuliers de nos cinq communes ! Rappelons qu'il est également interdit de déposer des végétaux dans les sacs tri, les bacs jaunes ou les containers à ordures ménagères, ni bien sûr à côté !

Question : Où jeter cartons et boites à pizzas ?
Réponse : Les cartons à la déchetterie, et les boîtes à pizzas, dans les sacs jaunes ! En effet, les sacs jaunes concernent tous les emballages recyclables, comme les boîtes et suremballages en cartonnette, mais les « vrais » cartons n'entrent pas dans cette catégorie et doivent être apportés à la déchetterie. En revanche, les boîtes en carton de pizzas sont désormais acceptées dans les sacs de tri, même s'il reste quelques traces de gras. Comme pour tous les emballages, il suffit de bien les vider de leur contenu !

Point sachet chiengQuestion : Que risquent ceux qui ne ramassent pas les déjections de leur chien !
Réponse : Une amende ! Et ce n'est pas seulement réglementé par arrêté municipal, c'est prévu par l'article R.632-1 du nouveau Code Pénal ! En plus des canisites, à Monteux, pour inciter les maîtres à ramasser les déjections canines, une vingtaine de distributeurs de sachets « nouvelle génération », ont été installés sur les entourages de containers du centre ville.

Question : Où faut-il jeter ses ampoules usagées ?Echo 31 P11 Bac Rouge ampoulesG
Réponse : A l'une des deux déchetteries intercommunales. Des bacs y sont a été installés à cet effet. Vous pouvez y déposer vos ampoules usagées nouvelle génération, qu’il ne faut plus jeter dans les déchets ménagers. Elles seront revalorisées par l’éco-organisme Recyclum.

Colonne verre lacGQuestion : Où jeter ses déchets après un pique-nique au lac de Monteux ?
Réponse : Dans les poubelles et la colonne à verre ! Des poubelles sont installées le long de la plage et dans le parc, et une nouvelle colonne de verre est à disposition au niveau du local de pompage.

Question : Que faire des sacs jaunes non utilisés (Pour les habitants d'Althen, Monetux et Pernes) ?
Réponse : Retournez-les aux services techniques ! Si vous n’utilisez pas tous les sacs jaunes distribués pour les déchets recyclables, vous pouvez les retourner aux services techniques. Ne les redistribuez pas vous-même car chaque rouleau est numéroté et correspond à votre adresse.

Question : que faire de ma vieille télé ?Echo 31 P11 D3EG
Réponse : Porter la à l'une des deux déchetteries intercommunales ! Les déchets d’équipement électrique et électronique (D3E) sont récupérés, dépollués et recyclés par l’éco-organisme Éco-Système. En 2013, les Sorgues du Comtat ont collecté 18 000 appareils, représentant 180 tonnes, soit 7,4 kg par habitant et par an contre 5,9 en moyenne nationale en zone semi-urbaine. Une économie de 210 barils de pétrole brut et 110 tonnes de dioxyde de carbone de moins pour la planète !

Question : Que faire avec les déchets organiques ?
Réponse : Le compostage ! Les déchets de cuisine (épluchures, fruits et légumes abîmés...), qui représentent 15 % de notre poubelle, et les déchets verts (tonte, feuilles, fleurs fanées...) ont la caractéristique d'être entièrement biodégradables. Le compostage individuel est la solution qui permet à la fois de réduire la quantité de déchets collectés mais aussi de produire un engrais totalement naturel. A cet effet, le Sidomra met régulièrement à votre disposition deux types de composteurs (bois traité autoclave de 565 litres ou plastique recyclé de 420 litres – Plus d’infos : 04 90 31 57 40 ou ww.sidomra.com). Vous pouvez aussi déposer gratuitement vos résidus de taille et de tonte à la déchetterie intercommunale des Jonquiers… ou encore adopter une ou deux poules : En échange de la disparition de vos déchets organiques, vous obtiendrez de bons œufs bien frais ! La solution écologique et économique la plus gourmande pour alléger sa poubelle !

Question : Les vêtements usagés se recyclent-ils ?
Réponse : Bien sûr ! Ils entrent dans la catégorie « TLC » qui regroupe Textiles d’habillement, linge de maison et Chaussures. Tous ces TLC, même usés, peuvent être valorisés. Il suffit de les mettre propres et secs, chaussures attachées par paire, dans un sac bien fermé et de les déposer dans un Point d’Apport Volontaire (antenne locale d’association participante, conteneur « Le Relais », déchetterie). 60% des TLC sont réutilisés en l’état, l’autre partie est valorisée en isolant phonique ou thermique, ou en rembourrage de coussins ou canapés.

Question : La vaisselle cassée va-t-elle dans les containers pour le verre ?
Réponse : Non ! Il faut la mettre avec les ordures ménagères ! Les points d’apport volontaire pour le verre, présents dans les trois communes, permettent de recueillir uniquement les bouteilles, bocaux et pots en verre. Inutile de les laver, il suffit de bien les vider ! La vaisselle, la porcelaine, la faïence ne se recyclent pas : leur composition chimique ne permet pas leur intégration dans le processus de recyclage du verre d’emballage.

 

 

Haut de page