Communauté de Communes  Les Sorgues du Comtat

340, Boulevard d’Avignon CS6075 - 84 170 Monteux - 04 90 61 15 50

Ouverture  du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h

Accès direct

Situation

le Territoire

Photo du mois

Octobre 2017

Le Conseil Départemental en visite territoriale dans les Sorgues du Comtat
Agenda culture et festivités
Le Conseil Départemental en visite territoriale dans les Sorgues du Comtat
Actualités
Les Métiers d'Art se sont mis en scène le temps d'un week-end !
5 communes à la une !
CADEAU : Créez votre VIDEO SOUVENIR PERSONNALISÉE !
Parc SPIROU : Première Pierre posée !
Faites entrer l'art sur votre lieu de travail
Restriction de prélèvement d’eau
Villes fleuries : Après Pernes, 3 fleurs pour Monteux !
French Tech Culture : Vivier de start-up à Althen !

 

 

 

Fleurs1L’amélioration du cadre de vie est une préoccupation intercommunale essentielle, tout comme la protection de l’environnement. A la croisée de ces deux problématiques, l’entretien des espaces verts occupe une place stratégique. L’investissement au quotidien des équipes des espaces verts intercommunales porte ses fruits, puisqu’après Pernes, c’est Monteux qui cueille sa troisième fleur !

 


Monteux décroche sa 3ème fleur !

Fleurs6La redynamisation du centre ancien avec l’installation de nombreux artisans dans la Traversée des Arts, la réhabilitation de l'espace naturel sensible des Confines, les initiatives pédagogiques menées au sein l'EcoQuartier de Beaulieu, la sensibilisation au développement durable dans le cadre de l’agenda 21… sont autant d’actions qui ont séduit le jury régional des « Villes et Villages Fleuris ».

 

 

Fleurs3L’obtention de ce label « Qualité de vie » n’est pas une mince affaire, car les critères d’attribution sont en effet particulièrement nombreux et sélectifs : qualité de l'accueil, environnement soigné, valorisation du végétal en adéquation avec le patrimoine, identité paysagère spécifique à la commune, respect de l’environnement avec des modes de gestion respectueux de l’environnement et des habitants, préservation de la biodiversité et prise en compte de l’impact des actions sur l’écosystème... Cette distinction honore d’autant plus le travail des agents intercommunaux des espaces verts, puisque seulement 6 communes de Vaucluse ont décroché ce précieux sésame. Après Pernes, cette troisième fleur pour Monteux fait des sorgues du Comtat l’intercommunalité la plus fleurie de Vaucluse !

 

 

Interco « Zéro phyto »

Tout particulièrement, le respect de l’environnement est une donnée fondamentale pour l’attribution d’une fleur par le jury régional des « Villes et Villages Fleuris ». D’autant plus que depuis le 1er janvier 2017, avec la loi « Labbé » sur le zéro phyto, les collectivités doivent désherber sans utiliser de produits chimiques. Les herbicides, fongicides et autres phytosanitaires sont ainsi bannis pour l’entretien des espaces verts. Seuls les cimetières et terrains de sports n’entrent pas dans le dispositif légal.

                                       Fleurs 12

 

Les Sorgues du Comtat avaient déjà largement anticipé cette loi depuis près de 10 ans, notamment depuis la création du Rucher des Fontaines à Pernes. C’est ainsi que les équipes intercommunales ont été particulièrement sensibilisées et ont pu mettre en place de nombreuses techniques en adéquation avec le respect de l’environnement, comme le paillage, l’introduction de prédateurs naturels, l’utilisation de produits certifiés agriculture biologique et d’engrais organiques lessivant le moins possible des sols, le choix de massifs méditerranéens économes en eau, l’association de plantes entre elles pour éviter naturellement des maladies et éloigner insectes nuisibles et autres parasites…

Le choix du matériel est aussi important, avec l’utilisation par exemple de tondeuses mulching qui hachent l'herbe tondue. Celle-ci, hachée, se comporte alors comme un paillis protecteur contre la sécheresse et un engrais naturel gratuit.
Enfin, nouvelle technique, dans le cadre de la gestion différenciée, l’utilisation de bulbes vivaces permet d’éviter la tonte pendant quelques mois et transforme nos espaces publics en tableaux colorés où viennent se mêler les herbes folles. Car au-delà, le « zéro phyto » ne consiste pas seulement à ne plus utiliser de produit phytosanitaire mais aussi à laisser une place aux fleurs sauvages !